Biographie

Auteur, compositeur, guitariste, chef de chœur, MARIANNE commence la musique à l’âge de 9 ans et après 5 années de piano et la découverte de JOAN BAEZ, elle s’initie à la guitare. A l’âge de 18 ans, elle part vivre un an au Mexique où elle écrit ses premières chansons. A partir de 1992, c’est au cœur des rues de MONTPELLIER qu’elle forge ses premières armes. Durant 6 ans, 300 jours par an, les passants s’arrêtent subjugués et toujours plus nombreux, au point de former un public de fidèles qui plébisciteront son premier « vrai » concert en salle le 30 mars 1995.

En parallèle, elle rejoint le « Gospelize-it ! Mass Choir », meilleure chorale amateure de Gospel en Europe où elle chante durant 6 années en tant que soliste et s’initie à la direction de chœur auprès d’EMMANUEL DJOB.

IMG_3787 - 300 dpi
IMG_3967 - 300

Entre 1997 et 2005, c’est avec le groupe GINKOBILOBA qu’elle parcoure la France et enregistre deux albums autoproduits dont MAMACITA.

Après de nombreux voyages en Amérique Latine et plusieurs années dans le quartier gitan de Candolle à Montpellier, elle perfectionne ses connaissances et son amour pour la musique latine et gitane.

A partir de 2005, elle crée et dirige le Grand Chœur de la Buèges pour qui elle compose une trentaine de titres de Gospel et enregistre un DVD Live qui sort en 2010.
A ce jour, l’aventure humaine et musicale continue, avec plus de 40 titres originaux spécialement écris pour ce chœur.

Marianne Aya Omac

En 2008, elle devient Marianne Aya Omac et sort un premier album « Be my Witness » (JL & Coproduction).
Après avoir tenté sa chance plusieurs mois sans succès dans le métro parisien, Marianne part à MONTREAL où elle chante régulièrement durant 3 ans et devient Coup de Cœur de plusieurs festivals.
En 2009, elle rencontre Joan Baez à Montpellier. En 2011, elle enregistre l’album « Solo » avec la participation de Joan Baez, sous le label montréalais des Nuits d’Afrique.
A ce jour, les 2 chanteuses ont donné 37 concerts ensemble en Europe et autour de San Francisco.
En 2013, c’est Dani Klein qui l’accueille en invitée d’honneur sur toute la tournée d’adieu de Vaya Con Dios, soit 11 dates dans plusieurs capitales d’Europe de l’est !
En 2014 elle rencontre de nouveaux musiciens et reprend petit à petit la route en trio.
En 2015, elle enregistre l’album « One more step », grâce aux financement participatifs de 396 personnes.
En 2016, c’est en sextet qu’elle commence à se produire sur scène, accompagnée par deux musiciens et 3 choristes.
En 2017, un nouveau chapitre l’attend…

Crédits Photos : Patricia Fournier